Windows 10 plus sûr que Windows 7 ?

Windows 10 plus sûr que Windows 7 ?

C'est la firme de sécurité Webroot qui l'affirme : Windows 10 est plus sûr que Windows 7.

Windows 10 protège mieux que Windows 7. On y trouverait donc une quantité moindre de logiciels malveillants. Pourtant, beaucoup d'entreprises reste encore fidèle à Windows 7, malgré la volonté de Microsoft qu'elles migrent vers Windows 10.

Windows 10 protège mieux que Windows 7

Microsoft affirme que Windows 10 est plus sûr que Windows 7, aussi bien pour les sociétés que pour les particuliers et qu'il est plus apte à protéger contre les logiciels malveillants que les anciennes versions de son système d'exploitation. Pour autant, est-ce vraiment vrai ?

C'est ce qu'a voulu savoir la société de sécurité Webroot, qui a, dans cette perspective, effectué un comparatif entre Windows 7 et Windows 10. Et le côté sécuritaire de ce dernier n'est pas seulement un argument marketing de la part de Microsoft, mais correspond bien à la réalité.

Les experts en sécurité estiment ainsi que Windows 10 est « deux fois plus sécurisé » que Windows 7. Ainsi, 15% de l'ensemble des fichiers assimilés à des malwares se trouvaient sur des PC équipés de Windows 10. Le chiffre s'élève à 63% pour Windows 7.

Une volonté de Microsoft que le plus grand nombre passe à Windows 10

L'étude de Webroot amène d'autres chiffres éclairants. Ainsi, de manière surprenante, la migration des entreprises vers Windows 10 n'est pas super rapide, puisque seulement 32% des PC professionnels sont sous Windows 10. Ce n'est pas le cas par contre pour les particuliers, où ils sont 72% à avoir adopté Windows 10.

Malgré tout, Windows 10 suit sa progression dans le monde professionnel, ce qui devrait s'accentuer avec la fin du support étendu de Windows 7 fixé le 14 janvier 2020. A cela s'ajoute le fait que Windows Defender, le virus maison de Microsoft, est plébiscité par les professionnels, puisqu'il équipe 50% des ordinateurs d'entreprise.

Windows 10 est à ce jour la version la plus utilisée dans le monde, confirmant le monopole insolent de Microsoft dans le domaine. Sans relation avec les versions de Windows, le spécialiste de la sécurité a ajouté l'émergence d'une tendance lourde qui touche les PC professionnels : le cryptojacking. Il s'agit pour les pirates d'installer des logiciels de minage de cryptomonnaie sur des sites internet.

Lire la suite