Spam, phishing, arnaques : signaler pour agir

Spam, phishing, arnaques : signaler pour agir

Qui n'a jamais reçu, sur son ordinateur ou son téléphone mobile, des messages publicitaires non sollicités ? Qui n'a jamais été invité par e-mail à communiquer ses coordonnées et ses références bancaires pour retirer son gain à une "loterie mondiale" ou simplement pour "vérifier son compte" ? Face à ces fléaux numériques, des plateformes de signalement ont été mises en place par les pouvoirs publics et les professionnels.

Que cachent ces messages que l'on reçoit par messagerie ou par téléphone ?

Il peut s'agir de simples courriers publicitaires non sollicités, que l'on appelle aussi des "spam" ou pourriels.
Il peut aussi s'agir de tentatives d'escroquerie par courrier électronique ou par SMS. Dans ce cas, leur auteur va tenter de récupérer de l'argent par divers moyens ou vous inciter à ouvrir un fichier contenant un virus informatique.

Comment identifier les tentatives d'escroquerie par message électronique ?

Les pratiques les plus fréquentes sont désignées sous le nom de "scam" (escroquerie) ou de "phishing".
Un inconnu vous envoie un courriel pour vous proposer de servir d'intermédiaire, contre rémunération, pour une transaction financière internationale, ou de récupérer votre gain à une loterie ou encore de le contacter pour percevoir un héritage.
Vous êtes invité à communiquer vos coordonnées, puis il vous sera demandé de verser une avance ou des frais quelconques, sans que vous n'obteniez rien en retour !

En quoi consiste le "phishing"?

Le "phishing" ou hameçonnage consiste pour le fraudeur à se faire passer pour un organisme qui vous est familier (banque, administration fiscale, caisse de sécurité sociale…), en utilisant son logo et son nom. Vous recevez un courriel dans lequel il vous est demandé de "mettre à jour" ou de "confirmer suite à un incident technique" vos données, notamment bancaires.

Comment réagir face à ces envois ?

Si vous avez reçu un spam sur votre messagerie électronique, ou si le message paraît être une tentative de phishing, ne répondez pas et n'ouvrez pas les pièces jointes, les images ou les liens contenus dans le message. Signalez-le à la plateforme Signal Spam.

  1. Inscrivez-vous gratuitement sur www.signal-spam.fr,
  2. Téléchargez une extension pour votre logiciel de messagerie (Thunderbird, Outlook ou Mail pour Mac) ou votre navigateur internet si vous consultez votre boîte de messagerie sur un site internet (Chrome, Safari, Firefox).
  3. Signalez en un clic.

Outre la fonction de signalement, les modules pour vos messageries vous protègent contre le phishing.

Les signalements effectués sur la plateforme Signal Spam permettent d'identifier et d'agir contre les "spammeurs" au niveau national, en partenariat avec les professionnels de l'internet et les autorités publiques compétentes. Grâce aux alertes reçues de la plateforme Signal Spam, la CNIL déclenche des enquêtes et contrôles sur place et peut être amenée à sanctionner les spammeurs...

Lire la suite