Microsoft conseille de ne pas utiliser Internet Explorer

Microsoft conseille de ne pas utiliser Internet Explorer

Le saviez-vous ? Internet Explorer existe toujours. Et il casse toujours autant les pieds de tout le monde ! Il y a quatre ans, le bon vieux navigateur de Microsoft a cédé sa place à Edge (et demain, à la version Chromium de Edge). L’éditeur a cependant continué à fournir Explorer dans Windows 10 pour une question de compatibilité, notamment pour certaines web apps d’entreprises.

Même si Explorer 11 est toujours présent dans Windows, l’internaute lambda doit se servir de Edge ou de n’importe quel navigateur web moderne. Le butineur « historique » et ses modes de compatibilité sont toujours utilisés par les admins IT qui n’ont pas voulu (ou pas pu) moderniser les applications web sur lesquelles s’appuient l’activité de leurs entreprises.

Chris Jackson, expert en cybersécurité pour la division Windows, prévient sur le blog de Microsoft qu’Explorer n’est qu’une solution de compatibilité : le logiciel ne doit pas être utilisé au quotidien pour les tâches habituelles d’un navigateur web. Même si Explorer affichera correctement la plupart des sites, il ne prend pas en charge les nouveaux standards du web. Les développeurs web testent leurs créations sur les navigateurs modernes, un club dont ne fait plus partie Explorer.

Malheureusement, Microsoft est une partie du problème. Edge n’est en effet pas disponible sur Windows 7 et 8, des versions encore très populaires, notamment dans le monde des entreprises où l’on migre moins facilement que chez les particuliers. Edge est en effet indissociable de Windows 10 ; le changement de moteur actuellement testé va cependant permettre d’étendre le support des plateformes Windows.

Lire la suite