Et si vous formiez vos employés saisonniers à la cybersécurité

Et si vous formiez vos employés saisonniers à la cybersécurité

Employés saisonniers à la cybersécurité – Nouvelle vague massive de faux centres techniques Microsoft. L’arnaque débute par un mail se faisant passer pour une facture. Plusieurs PME du Nord de la France ont failli se faire avoir.

Et si vous formiez vos employés saisonniers à la cybersécurité ?! Depuis quelques heures, des courriels se faisant passer pour des factures FREE débarquent dans les boites mails de milliers de Français. Les messages ont tous le même contenu « Votre​ commande numéro 1592829 d’un mоntant de 1537€ a bie​n été encaissée par notrе systèmе de paiement. »

Un lien est proposé dans cette annonce de prélèvement bancaire. « Notre stagiaire comptabilité, un étudiant, a cliqué. souligne à ZATAZ un responsable de PME du Nord de la France. Heureusement, je me suis souvenu d’une alerte ZATAZ. »

En cliquant sur le lien s’annonçant comme une facture, une fausse fenêtre Windows s’ouvre dans l’écran. Une voix, une menace et des annonces de piratages de la machine s’enchaînent. Je vous laisse regarder la vidéo que je vous ai concocté.

A faire passer à vos collègues, amis, familles… et autres stagiaires et employés saisonniers.

Le stagiaire, cet ennemi caché

Stagiaire, emploi saisonnier … des populations qu’il faut impérativement former à la cyber sécurité au sein de votre entreprise. Non seulement, cela vous protégera mais apportera aussi des connaissances supplémentaires à votre protégé du moment.

Au mois d’août 2018, ZATAZ vous expliquait que les escroqueries au support technique étaient une menace pour les utilisateurs de Windows.

L’idée des escrocs étant de vous faire croire à l’infection des ordinateurs. Un nettoyage coûteux est nécessaire. Si dans beaucoup de tentatives d’escroquerie par Internet, l’usage de la langue anglaise des attaquants limite les risques pour les francophones, dans ces cas de fraude au support, les fenêtres d’alerte et les interlocuteurs sont bel et bien de langue française.

Les chiffres de G DATA montrent que cette escroquerie est une des menaces les plus courantes. Il y a un an, jour pour jour, ce type d’attaque était arrivé à la cinquième position des menaces les plus courantes au mois de juillet...

Lire la suite